Combo : derniers jours de l'expo

L'artiste de rue Combo, connu pour ses affichages dans Paris sur le thème "CoeXisT" inter-religieux, expose du 7 janvier au 6 mars à l'Institut du Monde arabe.

Combo au travail dans son atelier (photo Combo)

L'année dernière avait mal commencé. Combo Culture Kidnapper, 29 ans, né à Amiens (Somme), collait dans la rue une affiche le représentant, en pied, en taille réelle, et à côté une plus petite portant le mot CoeXist, avec un croissant pour le C, une étoile de David pour le X et une croix pour le T quand il a été agressé. Pas trop de bobo mais le signe qu'il ne laisse pas indifférent.

"Mes oeuvres sont là où elles ne devraient pas être"

2016 commencera par une exposition dans un lieu reconnu, à l'Institut du Monde arabe. Il y avait distribué en 2015 des affichettes CoeXist que les gens pouvaient coller eux-mêmes. L'exposition est sur ce thème : prôner le vivre-ensemble en portant un autre regard sur un certain nombre d'idées reçues.

Une des toiles exposées (photo Combo)

L'artiste n'a pas qu'une vocation religieuse. Il déjà travaillé sur d'autres thèmes et ailleurs : à Hong Kong (Chine), San Francisco (Etats-Unis), Tchernobyl (Biélorussie)... Sur l'air, la censure, le nucléaire, partout il essaye d'afficher dans la rue. « Mes œuvres fonctionnent de manière disruptive. Elles surprennent. Elles sont là où elles ne devraient pas êtres », explique-t-il au Monde.

A l'Institut, il a travaillé sur le thème de la tolérance entre les religions et l'exposition est annoncée comme une forme de commémoration des attentas de 7 janvier 2015 à Paris. Après ceux de novembre Combo avait beaucoup affiché, "Paris encore debout".

Paris encore debout", après les attentats (photo Combo)


Il avait aussi décidé de changer -un peu- de look. Il s'en explique le 27 novembre sur sa page Facebook  : "Après les attentats de Paris, j'ai rasé ma barbe. Comme beaucoup, j'ai vécu ces derniers événements avec de multiples sentiments, stupeur, effroi, tristesse, résignation... Alors, aujourd'hui, je rase ma barbe parce qu'ils ont montré que nous étions tous leurs ennemis et ça, peu importe notre différence et c'est ça le début de leur défaite."

En attendant, le combat continue, dans la rue, à l'Institut du monde arabe et chez lui puisque les portes de son atelier, 20 rue Danielle-Casanova, seront aussi ouvertes.

Pour en savoir plus, des articles sur  Bondy Blog, Street Press, BlogStripArt ou son site officiel.

Pratique

  • Où ? A l'Institut du monde arabe 1 rue des Fossés-Saint-Bernard, 5e arrondissement, (rive gauche, près du pont Sully, derrière l'île Saint-Louis) salle d'actualités, niveau -2. Métro Jussieu.
  • Quand ? Du 6 janvier au 7 mars
Mardi - jeudi : 10h-18h
Vendredi : 10h-21h30
Samedi, dimanche et jours fériés : 10h-19h
  • Combien ?  5€ tarif normal / 3€ tarif réduit / Billet couplé musée : 10€ / 8€ tarif réduit.
  • Visite à l'atelier de l'artiste (entrée libre) : 20, rue Danielle Casanova, 75002 Paris.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits