Cette femme - Seconde partie

Elle. Moi. Nous. Nous fûmes assis sur ce canapé dégageant une odeur assez prononcée de tabac froid, nous commençâmes à entamer une conversation des plus intéressantes. Lorsqu'elle parlait, je me perdais petit à petit dans les profondeurs de son regard qui pouvait tout absorber, tout ensevelir sous une nappe pourpre, une nappe de bonheur charnel.

Tout homme de ce vaste monde devait se retrouver dans une confusion totale à la vue d'une femme si étrangère et difficile à comprendre et dans même temps si proche et amicale. Dès lors que l'on passait un moment chaleureux en sa douce compagnie, on était transporté dans un torrent de sentiments donnant à penser, mais ne cherchant point à être décrits. Ce serait bafouer tout le mystère et le mysticisme d'un tel échange sensuel.

Elle. Moi. Nous. Le temps et l'espace n'avaient plus aucun sens à mes yeux. Elle engloutissait tout sur son passage telle la marée haute de la plus violente des mers. Elle était à la fois imposante et fragile. Les hommes tombaient un à un à ses pieds et ne se relevaient jamais. Et lorsqu'elle acceptait la compagnie d'un homme, soit on le détestait, soit on l'admirait jusqu'à en rêver!

Je m'amusais à lui faire écouter de la musique assez peu commune. Cela avait également l'air de l'amuser, j'eus enfin compris qu'elle appréciât. Elle se laissait délicatement emporter par les couleurs vives d'une musique orientale, dont elle ne connaissait point l'origine.

A partir de ce moment précis, une relation de confiance s'installa peu à peu entre nos deux âmes reflétant l'existence de nos sentiments mutuels.

Elle. Moi. Nous. Elle décida d'allumer une cigarette. Elle l'alluma. Elle la fuma avec volupté, avec charme, avec passion. Je la regardais, j'étais faible et en même temps je possédais toute la force du monde réussissant ne serait-ce qu'à l'apercevoir. Jamais je n'avais mis tant de temps à réaliser à quel point la confusion de mes sentiments avait pu immobiliser mon âme de cette façon. Elle se leva, regarda par la fenêtre, on aurait dit qu'elle était intriguée par celle-ci. Elle se retourna d'un pas gracieux vers moi. J'étais immobile. Elle se questionnait, elle ne se rendait sûrement pas compte de l'impact de ses moindres faits et gestes sur moi. Elle incarnait à elle seule toute la puissance des sentiments perdus, perdus dans les abysses de mon âme en détresse.

Chaque mouvement qu'elle faisait me perdait davantage.

Chaque mot qu'elle prononçait, m'empêchait d'ouvrir ma bouche paralysée.

Elle traversait la pièce sans gêne, elle était plus chez elle que chez n'importe qui d'autre.

N'oublions pas qu'elle me regardait aussi, qu'elle étudiait mes moindres gestes, mes moindres paroles. Toutefois, il y avait une différence frappante : elle me regardait avec étonnement et non avec admiration. Du moins, cela fut mon impression à son égard. Son étonnement était tout à fait justifié. Vous auriez aperçu ma tête! J'avais le visage blafard, calciné par la flamme ardente de la passion refoulée. Je ne pouvais m'échapper de mon propre emprisonnement. J'étais condamné à rester çà et là, observant comme un idiot soudainement devenu censé à la vue d'une telle beauté. Je criais au secours. Personne ne venait délivrer un vieux débris passif de sa passion, ridiculisé par sa sottise. J'étais indésirable et comparable à une gomme à mâcher sous une chaussure, j'étais collé à elle sans vouloir ni pouvoir me détacher ; et me faisais marcher dessus comme la passion qui m'envahissait.

L'ours qui auparavant m'habitait, n'était devenu qu'une petite marmotte cachée dans son terrier.

Elle n'était qu'un mythe devenu réalité.

Elle. Moi. Nous. Elle. Moi. Elle.

C'était encore une imposture de mon imagination, elle était le fruit d'une passion refoulée pour l'éternité.

Dans tous les cas, c'est tout ce que cette femme m'inspirait. 

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits