Belle & Sébastien - Le délire continue ?

Plébiscité par mes enfants, j'ai regardé avec eux le film "Belle et Sébastien - L'aventure continue". J'en profite pour faire une petite critique tant que j'ai les images en tête. Tout d'abord attention: je ne vais pas me priver de donner des éléments de l'intrigue. Donc cet article est avant-tout destiné à ceux qui, comme moi, souhaitent savoir à quoi s'attendre avant de laisser les enfants regarder le film. A priori, pas trop de danger à l'horizon: on se doute bien que le public ciblé, ce sont les plus petits. Mais quand on voit la teneur des dialogues de films de "super-héros" récents, on peut tout de même avoir envie de se faire une idée préalable.

Je vous rassure tout de suite: rien de violent dans ce film, et pas de dialogues grossiers non plus. Vos enfants n'apprendront donc rien de plus que l'école ne leur ait pas déjà enseigné. Les images sont très belles, vraiment. De ce côté là, rien à redire. Le scénario est assez basique et ne sera pas forcément passionnant pour les adultes, mais j'imagine que les enfants en sont parfaitement satisfaits. Il y a même suffisamment d'action pour que l'attention soit constamment sollicitée. De tous ces points de vue, le film est très bien construit.

Ce qui m'a choqué par contre, c'est le traitement du personnage de Sébastien. Dès les premières images, on voit les enfants du village qui entrent en classe. Bien entendu, le petit Sébastien n'est pas du lot: lui préfère jouer dans la montagne avec son chien. On le voit faire de la luge dans une prairie en forte pente, et manquer de peu basculer dans le vide une fois arrivé au bord de la falaise à toute vitesse. Dès les premières minutes donc, on donne l'impression aux enfants qu'ils peuvent impunément manquer l'école pour aller jouer s'ils le préfèrent, et qu'ils ne risquent rien, un chien les sauvera au dernier moment s'ils sont sur le point d'avoir un accident.

Et ça dure durant tout le film: Sébastien est impertinent, fait fi des conseils des adultes, n'écoute que son grand coeur au mépris de tous les dangers. Après le coup de la falaise, il manque respectivement faire s'écraser l'avion dans lequel il a embarqué malgré l'interdiction qui lui en avait été faite, se faire tuer par un ours effrayé, se faire brûler vif plusieurs fois, se faire sauter à grand renfort de dynamite, et j'en passe. Il est totalement incontrôlable; à tel point qu'au milieu du film, une violente dispute éclate entre lui et son père, qui n'a d'autre choix que de l'enfermer dans un camion pendant plusieurs heures alors que son fils ne cesse de se démener en hurlant. Quelques minutes plus tard, il s'échappe et se jette dans les flammes et la fumée en slalomant entre les pompiers qui sont là pour arrêter un incendie de forêt. Ma fille (7 ans) a regardé ça avec les yeux grand ouverts, en disant "il ne fait pas très attention". Le grand (11 ans) a été plus catégorique: "il est complètement malade celui-là".

Heureusement tout finit bien, avec une fin à la "Indiana Jones". Tout le monde est sauvé, et l'ascenseur émotionnel a bien fonctionné. Je comprends bien que toute l'intrigue est basée sur la personnalité rebelle du petit Sébastien, et que sans cet élément, point d'action possible. On ne peut pas non plus montrer aux enfants des histoires uniquement basées sur le respect des règles et des conventions. Un peu de rébellion ne fait pas de mal, mais l'ennui c'est que dans le cas présent, elle n'est pas palliée par une réflexion pertinente. Sébastien se contente de foncer, au mépris de toutes les conséquences de ses actions, pour lui-même et pour les autres.

Enfin, mon fils aura tout de même remarqué que le tournage a nécessité de brûler une forêt. Un bilan un peu mitigé, donc !



Vincent Eymet

Ancien chercheur en énergétique / transfert radiatif (climatologie, astrophysique, aéronautique). Maintenant directeur de la recherche chez Méso-Star (meso-star.com)

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits