Bébé surprise - Chapitre 1

Il avait le regard vide, dirigé vers la route et impassible face à mes paroles.

Moi j'étais énervée, perdue,  je ne savais plus quoi penser ,les mots s'enchaînaient :

- Qu'est ce que je dois penser ? Tes parents viennent de passer deux heures à me dire que je devais avorter ... DEUX HEURES !!! Et toi, tu ne dis rien, mais réagit ! Dis quelque chose !

C'est seulement après un interminable monologue de ma part qu'il réussit enfin à se préparer à parler.

Il soupire, déglutit, inspire.

 Ça y est, le revoilà parmi nous. Il murmure un petit "désolé", comme un enfant qui vient de faire une bêtise.

Je prends une profonde et longue inspiration à mon tour et je souffle doucement. Il faut que je me calme.


Il est 23h quand nous arrivons enfin la maison de mon frère que nous gardons.

Je pars vite prendre une douche, je m'habille et vais me coucher cette soirée m'a fatigué.

Avant de m'endormir, je me rappelle notre rencontre il y a 4 mois. 

C'étais lors d'une soirée. Je sortais avec une amie et peu de temps avant de partir nous sommes assises à une table de la terrasse du Paradise oú se trouvaient des potes. Il se trouvait là à côté de moi, il faisait des blagues, mon amie le trouvait lourd alors que moi je le trouvais drôle.

Je lui avais laissé mon numéro écrit sur la paume de sa main. Il ne lui a fallu que quelques minutes après mon départ pour m'écrire un texto où il me proposait un rendez-vous dans un état plus sobre.


Je le sens se glisser dans le lit, il se blottit contre moi et s'excuse encore une fois.

- Je suis désolé de ne pas avoir réagit tout à l'heure, je n'arrive pas à tenir tête à mes parents me dit-il d'un air honteux

- Il va falloir que tu apprenne, tu vas être papa. Il faut que je puisse te faire confiance et me dire que tu pourra nous défendre, nous soutenir et surtout être un homme ! Bonne nuit, je suis épuisée.

 J'étais agacée et encore irritée de ce qui c'était passé plus tôt dans la soirée. Je sais bien qu'il ne faut pas se coucher fâché, mais c'est plus fort que moi.


Adeline

Je n'aurais pas la prétention de me dire auteure, j'aime les mots, lire et bien sûr écrire. Je vous partage mon imaginaire et mon réel en espérant qu'il vous remplira d'émotions.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits