Attentat : un mémorial face au Bataclan

L'association Génération Bataclan propose d'installer, sur un terre-plein face à la salle de spectacle, à Paris, un mémorial aux victimes des attentats de novembre 2015. Dix projets sont en lice. On peut voter sur le site.

LES REFLETS DE LA MÉMOIRE (Yoda architecture X Mirage)

Attentat : un mémorial face au Bataclan

Une nappe de 130 triangles ouverts vers le ciel, chacun étant bardé de miroirs sur ses trois faces, afin de refléter le ciel, les passants, les arbres, l'environnement urbain. Le sol sera recouvert de gravier blanc. Chaque triangle portera le nom d'une victime, que le promeneur pourra lire en regardant vers le ciel. La dalle inclinée apportera ombre et protection.

MUR DE LA LIBERTÉ (P.Valent)

Attentat : un mémorial face au Bataclan

Un mur de 15 mètres de long, 4 mètres de haut, implanté face au Bataclan, Les parois sont constituées de caissons hermétiques à l'intérieur desquels sont exposés des photos, dessins, bougies, lettres, drapeaux, fleurs et objets collectés sur place ou archivés. Sur les petits côtés, deux plaques d'acier sur lesquelles seront gravées les noms des victimes.

UN INSTRUMENT VIVANT (D.Berg & S.Gloess)

Attentat : un mémorial face au Bataclan

Une oeuvre « en mouvement et en musique » : 130 tubes d'acier, de hauteur variable (2,50 m à 5 mètres), coiffés de prismes translucides. Ils se mettent au mouvement au rythme des pas des promeneurs, générant un son « doux et contemporain ». Le sol où sera gravé le texte d'une chanson sera parsemé de capteurs correspondant chacun à un instrument.

MÉMOIRE VIVANTE (Julien Plessis)

Attentat : un mémorial face au Bataclan

Une structure triangulaire ancrée au sol d'un côté et soulevée de l'autre, permettant un passage autour et notamment sur le sud, côté Bataclan. Le parement est en marbre noir. Le dessous est habillé de laiton. Le nom des victimes sera gravé en doré sur l'emmarchement. Une mise en lumière, par le dessous, mettra en scène le lieu de recueillement.

AU COEUR DE LA MÉMOIRE (Rémi Turc)

Attentat : un mémorial face au Bataclan

Sur 23 mètres, une « forêt de vigoureux photophores d'inspiration végétale ». Il y en aura 130. On pourra évidemment traverser l'oeuvre. Le sol, de granulat poreux et coloré, ocre rouge, évoquant le vin renversé aux terrasses, permettra d'irriguer les platanes voisins. De grandes tiges de bronze porteront des corolles translucides rougeâtres.

KIOSQUE A MUSIQUE (Bassam El Okeily)

Attentat : un mémorial face au Bataclan

La forme évoque « une feuille de papier que tu plies pour t'abriter ». La lumière traversera par des vitraux multicolores : « 130 rayons de soleil venant de loin et qui perceront le béton ». Comme les kiosque à musiques, le monument sera blanc, mais de béton. Il pourra accueillir des musiciens, l'architecte pense notamment à la Fête de la musique.

BOUGIE OUVERTE (C. Barba)

Attentat : un mémorial face au Bataclan

La bougie est « symbole universel de recueillement ». La flamme représente la vie et l'espoir. Elle est aussi un signal. Cette bougie sera ouverte, offrant un espace au visiteur : treize éléments métalliques de 9 mètres éclairés d'une seule source de lumière. Le sol sera de pavés concentriques, comme un « rayonnement sonore », appelant au rassemblement.

CHÊNE (Vincent Fusier & Jean-Charles Monnin, Plastiglass)

Attentat : un mémorial face au Bataclan

Un arbre repose sur un cylindre en verre acrylique. La structure porteuse en granit noir, renforcée de six piliers, « sommets de notre hexagone ». Les racines de l'arbre seront visibles, témoin d'un peuple, d'une culture enracinée, donc, et vivante. Les noms des victimes seront gravés sur le pourtour. Des points lumineux évoquent les bougies.

LES CHAISES DE LA MÉMOIRE (Victor Vieaux)

Attentat : un mémorial face au Bataclan

Il y avait eu 90 morts au Bataclan, un au Stade de France, 39 sur les terrasses parisiennes. L'oeuvre propose l'installation de 39 chaises en acier, rappelant celles des cafés, ancrées au sol et orientées vers les sites des attentats. Les noms des victimes seront sérigraphiés sur le sol. Certaines chaises seront isolées, d'autres se feront face ou seront regroupées.

LE CUBE (Arnaud Leconte et Xavier Janus)

Attentat : un mémorial face au Bataclan

Le cube en acier corten sera gravé des noms des victimes et de valeurs. Le métal, volontairement brut, sera de couleur rouille. Trois arbres seront conservés. Des rubans de LED placés dans la structure permettront d'illuminer les noms et les mots de l'intérieur. L'ancrage du cube se fera sur quatre points sur un socle en béton. La hauteur sera de 12 mètres. 

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits