Astuce vacances pour les propriétaires de chien

Comment faciliter les vacances d’un propriétaire de chien ?

Si votre chien est tout petit, s’il est docile ou s’il vous obéit au doigt et à l’œil, j’imagine que tout est déjà assez simple.

Par contre si votre chien rentre dans la catégorie des grands chiens, s’il est tout fou ou fugueur, les vacances en compagnie de Médor peuvent vous laisser toutes sortes de souvenirs, pas toujours bons…

Il existe des sites dédiés aux vacanciers qui partent avec leur animal de compagnie, (comme https://www.gites.fr ou Emmènetonchien) . Bien des gîtes, des campings ou des chambres d’hôtes les accueillent désormais très volontiers. Néanmoins, selon les activités prévues, la présence d’un animal peut être gênante.

Alors que faire si un bon gros chien est de la partie ?

Je me suis posée la question lorsque j’ai décidé de partir quelques jours en Alsace, avant Nouvel An. Marchés de Noël et tartes flambées au programme ! Sauf que Toutou apprécie la nourriture alsacienne autant que moi. Ce constat a failli signer le glas de mes vacances. Heureusement, je suis providentiellement tombée sur un site incroyable, Emprunte Mon Toutou.

Pour 49,9 euros par an, ce site met en relation des personnes désireuses de garder gratuitement votre animal il peut s’agir d’un étudiant qui aime les animaux mais qui ne peut pas encore en prendre un à demeure ou de quelqu’un qui apprécie la compagnie temporaire, régulière ou non, d’un compagnon à quatre pattes. D’autres testent ainsi leur capacité à en adopter un.

Je me suis vraiment demandé si c’était possible mais, quand on y pense, tout le monde profite de ce système. Il faut dire que la garde d’un animal pendant plusieurs jours peut représenter une somme conséquente. Par ailleurs, certains lieux d’accueil ne sont pas recommandables. Je me souviendrai toujours du chenil où Pèpère avait passé une semaine… Il était entouré de personnes gentilles et dévouées, à ce sujet, il n’y avait rien à redire. Le problème c’est qu’il est revenu absolument couvert de puces et il dégageait une odeur nauséabonde. Cette expérience m’a découragée pendant un bon moment de partir en vacances, sauf dans ma famille, car je ne savais pas quoi faire de mon chien. 

Ensuite, je me suis dit que, dans secteur, je ne trouverais certainement personne. Erreur ! J’ai en effet découvert qu’un volontaire habite à moins de 5 km de chez moi et le nombre devient conséquent si on étend à 20 km.

Je me suis donc inscrite, confiante, quasi certaine de trouver un hébergement pour ma boule de poils ! Et certaine de profiter ainsi sans inquiétude de mes vacances…

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits