Anciennes motos ou autos : bannies dans 20 jours

Au 1er juillet, les anciennes autos et motos seront bannies de la capitale en semaine de 8 à 20 heures. Seule réaction à ce jour, la ronde des bannies le dimanche et une manifestation des motards le 8 juillet.

Les autos d'avant 1997 et les deux roues motorisés d'avant le 1er juin 1999 ne pourront plus circuler dans Paris en semaine dans une vingtaine de jours. Où en est la contestation de cet arrêté ?

Côté voitures : la ronde des bannies

Anciennes motos ou autos : bannies dans 20 jours

Chaque dimanche, à 10 heures, une poignée d'amateurs de voitures anciennes se rassemble derrière les Invalides, place Vauban, avant d'effectuer un court circuit en groupe . Un groupe Facebook (9.000 membres) intitulé Projet d'interdiction des véhicules de plus de 17 ans dans Paris s'est créé. Une pétition a été lancée (19.000 signatures)  : éviter le grignotage du droit à rouler année après année au fil d'interdictions successives -et déjà prévues- afin que chacun puisse utiliser son véhicule. La contravention de 35 €, appliquée à partir du 1er octobre selon Moto Magazine, passerait à 68 € au 1er janvier 2017.

Le texte va sans doute pénaliser les collectionneurs mais surtout les propriétaires de vieilles autos aux revenus modestes qui n'ont pas accès au crédit pour acheter un véhicule récent. Une situation que résume l'affiche, ci-contre, de la FFMC du Rhône. D'autres villes seront concernées quand les pastilles de couleur seront mises en œuvre, en 2017.

Côté motos : une manifestation le 8 juillet

La Fédération des motards en colère avait manifesté le 17 avril, dans toute la France, massivement, d'abord contre le contrôle technique imposé à la revente de tout deux-roues motorisé. A Paris, le rassemblement aurait atteint 10.000 motards, selon la FFMC. On a même lu 13.000. La préfecture de police en comptait 3.200 à 3.400, selon Le Parisien. Depuis, rien. Sinon la publication des projets détaillés d'application du contrôle technique à la rentrée prochaine.

Une réunion début juin prévoyait plutôt des actions coup de poing, notamment lors de sorties de Christophe Najdovski, chargé du transport à la Mairie de Paris. Il a été interpellé avant une conférence à l'hôtel Raphaël, le 24 mai. Il a évité de se rendre à une seconde conférence prévue le 31 mai au Café de Flore.

Anciennes motos ou autos : bannies dans 20 jours

Une nouvelle manifestation intitulée Nuit 2 Roues est annoncée par la FFMC Paris pour le vendredi 8 juillet à 22 heures au départ de Bastille. C'est après la mise en œuvre de l'interdiction et à une heure où tout le monde pourra rouler (l'interdiction aux veilles motos et autos, c'est en semaine de 8 à 20 heures). L'association annonce : « une action marquante (au sens propre du terme !). »

On aura compris qu'il s'agit de marquer son mécontentement, à la bombe de peinture, soit au sol, soit sur les radars, cible favorite des Motards en colère, ou les panneaux... L'avantage de cette opération est qu'elle ne nécessite pas beaucoup de monde et reste visible le lendemain. La FFMC, dans un compte-rendu, évoquait : « des actions anti radars / anti racket sont aussi envisagées, le masquage de celui du Cours de Vincennes le 17 avril est resté en place pendant une dizaine de jours... » 

Anciennes motos ou autos : bannies dans 20 jours


Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits