À San Francisco, un vin, pas comme les autres, voit le jour !

À San Francisco, un vin pas comme les autres voit le jour !

Deux chimistes américains ont réussi à créer un vin avec un mélange aqueux.

Deux vignerons de San Francisco ont réussi à créer un vin dans leur laboratoire sans même utiliser de raisin, c’est la première prouesse du genre. Cela semblait impossible, mais l'entreprise a réussi ce pari après avoir vu un précieux Chardonnay dans une vitrine. Mardon Chua et Alec Lee ont eu l'idée surprenante et singulière de reproduire cette boisson savoureuse dans leur laboratoire.

La préparation a été réalisée en utilisant de l'éthanol (produit principal présent dans l'alcool) en le mélangeant avec d'autres additifs. Pour cette réalisation, ces deux vignerons ont contrôlé la composition du vin d'origine à travers une technique permettant de séparer les molécules d'un mélange ainsi que d'autres outils pour mesurer les ingrédients. L’hexanoate de méthyle est utilisé pour donner une saveur fruitée, avec 85% de la composition en eau, 13% d'éthanol et 2% d'additifs divers.

Cependant, les premières tentatives ont donné des résultats infructueux. C’est seulement après de nombreux essais que les deux chimistes ont réussi à créer un vin remarquable qui peut approcher la saveur de l’Asti italien. Mardon Chua et Alec Lee sont convaincus que leur invention trouverait un grand succès sur le marché et ont déjà ouvert une société qu’ils décrivent comme une société prête à ''créer des vins molécule par molécule''. L'objectif principal est de créer un bon vin à la portée de tous les budgets.

La critique ne s'est pas fait attendre !

Pour cette invention quelque peu extravagante et en tout cas surprenante, il y a eu de nombreuses critiques de toutes parts et notamment de la part des experts et connaisseurs de vins fins qui ont accusé les deux vignerons d'être des falsificateurs. À la base des critiques avancées, le produit, créé dans le laboratoire serait une seule copie d'un bon vin, né ou élaboré d'un raisin.

Avec le temps, les nouvelles découvertes scientifiques semblent toucher des points inimaginables.

Les inventions de ce type effraient les détracteurs du milieu viticole qui ne veulent pas entendre parler de fabrications en laboratoire, ce qui pour eux va à l’encontre de toutes créations naturelles.

Malgré les pensées divergentes parmi le peuple, force est d’admettre que l’homme est toujours capable d’étonner et de surprendre par l’invention de divers processus dérivés de la science. Il reste encore pas mal de terrains inexplorés, et pas seulement dans ce domaine.

MB


Marie Barrillon

Auteur de 10 ouvrages publiés dont - La vie est parfois une surprise, pour mon dernier roman, et chroniqueuse de livres pour mon blog, écrivain public et rédactrice web en parallèle, l'écriture (tout comme la lecture) est un besoin quasi viscéral, et en tout cas insatiable. Venez rejoindre la communauté à travers un groupe de partage sur FB : https://www.facebook.com/groups/LesInfosDeSkop/

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits