4 Gamer

Gamer.

L’enfance est le royaume du jeu, l’adolescence un peu moins, l’âge adulte sa mise à mort.

Vraiment ?

Candy crush, Clash of clans, Forge of empires et bien d’autres encore ont la part belle sur le net avec 34 millions de gamers français. Pour se faire une petite idée, l’âge moyen du joueur sur console en 2014 est de 38 ans* avec 60,1% qui ont plus de 25 ans et 43,4% situés entre 25 et 49 ans**. Que les joueurs soient occasionnels ou pas, féminin ou masculin, leurs nombres croît. Nous sommes loin de l’ado enfermé dans sa chambre ne décollant pas de son PC.

Paradoxalement le gamer vu solitaire joue en groupe, car la plupart des jeux sur le net incitent à faire partie ou à créer une communauté afin de pouvoir évoluer dans les différents niveaux. C’est ainsi que de nouvelles associations virtuelles vivent. Le groupe devient un reflet de notre société permettant une socialisation sans barrières et plus rapide à travers l’écran. Ces jeux créent du lien.

Le jeu virtuel permettrait d’agir en tant que ‘potion’ sur les frustrations du quotidien en devenant chef de clan ou héro virtuel. Une soupape de sécurité supplémentaire dans la régulation des émotions. Le cyber espace interagit concrètement sur le réel tel les rêves ou l’imaginaire. Il est par contre une place régenté non par notre inconscient mais des règles de jeu. Les joueurs sont assujettis à des codes sociétaux virtuels.

Alors pourquoi jouer ?

Pour être dans un espace de liberté, décompresser, échanger, se détendre. Car malgré des lois imposées, il est possible de quitter cet espace à tout moment, une liberté difficile à obtenir dans le quotidien. De la même façon que l’on ne peut piller son voisin pour agrandir son terrain, que l’on altère son image par celle d’un avatar. Ainsi princesses, guerriers ou champion de foot, deviennent réels le temps d’une connexion. Un autre soi modifié, plus sympa ou plus cruel selon l’humeur.

Le jeu fait partie de l’histoire humaine pour divertir ou s’amuser, que ce soit par des pratiques sportives en Grèce vers 1500 av J-C ou un jeu de société nommé Sénet en Egypte il y a plus de deux mille ans.

Le tout est d’appliquer un principe de base : le bon sens. Le chocolat est excellent pour la santé s’il est ingéré modérément.

*http://obsession.nouvelobs.com/jeux-video/20140624.OBS1550/jeux-video-les-joueurs-ne-sont-p

**http://www.konbini.com/fr/tendances-2/france-34-millions-gamers/

Adame MANODE

Adame MANODE

Écrivain, rédactrice, vidéaste

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits