3 conseils pour choisir son livre

Maintenant que vous avez (re)trouvé le plaisir de lire, l’heure est venue de décider de votre lecture. Ecrire cet article n’a pas été une mince affaire ! Je tenais absolument à vous donner de vrais conseils pratiques, tous testés et approuvés par mes soins (et par ceux de ma maman) 🙂 C’est avec cet état d’esprit que j’ai rédigé cet article et c’est pourquoi je ne vous dévoile que 3 conseils.

Vous êtes prêts ?

Rentrer dans une librairie me fait toujours l’effet d’être le jour de Noël. Des étagères remplies de livres, de belles couvertures à perte de vue, des milliers de livres qui n’attendent plus que moi, j’ai toujours envie de tout acheter ! (Mon anniversaire est en août, si jamais 😉 ).

Mais trouver la perle rare n’est pas toujours évident. J’ai déjà passé des heures à la librairie, sans savoir où regarder et encore moins quoi acheter. Peur d’acheter un livre qui ne me plait pas ou encore de louper une pépite, je pouvais repartir avec une valise pleine à craquer avec tout et n’importe quoi. Un bon moment qui peut vite se transformer en vraie galère et s’éterniser. 

Au fil des années et de mes lectures, à quelques exceptions près, je sais exactement où aller. Pour moi, pas d’erreur possible à acheter un Connelly, un Thilliez ou encore un Bussi. Mais avec la multitude de livres qui paraissent chaque mois, il est parfois compliqué de s’y retrouver et très facile de s’y perdre.

Je vous dévoile quelques astuces qui, je l’espère, vous donneront toutes les cartes en main pour choisir votre prochaine lecture ( l’été est là, le moment idéal).

1. Suivre ses envies

Avant de prendre la route pour acheter votre bouquin, je vous conseille de prendre quelques instants pour réfléchir à ce que vous voulez lire. Dit comme ça, ça parait un peu bête, mais je vous assure que c’est nécessaire. Une fois sur place, cela va vous permettre de gagner un temps précieux et de ne pas vous éparpiller dans toute la boutique (on vous voit arpenter le magasin un peu perdu ! ).

Est-ce que je veux me distraire ou approfondir mes connaissances ? Est-ce que je veux sortir de ma zone de confort ou tenter quelque chose de nouveau ? Un roman qui fait peur ou un roman tout doux ? Est-ce que je veux m’aventurer dans un pavé de 500 pages ou je veux privilégier un petit livre ? Autant de questions, qui, mises bout à bout, vont naturellement vous orienter dans un rayon, voire deux. Une belle avancée dans votre quête du livre parfait ! 

2. Se laisser guider

Le premier réflexe lorsque l’on se sent perdu : demander de l’aide. On ne déroge pas à la règle en matière de bouquins ! Alors comme dans Qui Veut Gagner des Millions, on fait appel à un ami ! Un de vos amis ou un membre de votre famille a probablement une lecture à vous conseiller et même à vous prêter. L’occasion idéale pour partager un bon moment et vos impressions sur la lecture.

Aucun de vos amis / proches n’a de livres à vous conseiller ? Pas de panique, il y a des tas d’autres manières de se laisser guider. La plus simple et la plus redoutable, est de demander conseil à votre libraire. Professionnel en la matière et normalement grand lecteur, il saura vous aiguiller et vous parler des dernières nouveautés comme personne. Le conseiller FNAC n’est peut être pas la bonne personne (ou alors il faut tomber sur le bon) mais dans une librairie indépendante, des professionnels vous attendent avec impatience pour vous aiguiller.

L’accro aux réseaux sociaux que je suis ne peut que vous recommander de fouiller Internet. Il existe aujourd’hui tellement de sites spécialisés, de blogs et d’Instagram dédiés qu’il devient encore plus facile de trouver des pépites à aller acheter d’urgence. Vous pouvez trouver des avis assez complets qui vous permettront de vous faire une idée assez précise de chaque livre. C’est d’ailleurs la spécialité du site Babelio, réunissant les passionnés de lecture qui partagent et échangent autour de leurs lectures. Les livres y sont notés et commentés, l’idéal pour se repérer.

L’inconvénient est de s’y perdre, ne pas trouver les sites qui vous correspondent. Pour optimiser, il faudrait que vous ayez une idée de ce que vous recherchez. Tiens, pourquoi ne pas suivre vos envies ?

3. Se laisser tenter

Malgré tous les bons conseils que vous avez recueilli, vous pouvez quand même prendre des risques !

Une belle couverture a attiré votre attention, et le titre du livre vous plait ? Manque de chance, vous ne connaissez pas l’auteur et le style littéraire n’est pas le votre. Pourquoi pas ? Vous ne perdez rien à tenter quelque chose de nouveau, que vous allez pouvoir à votre tour conseiller (ou déconseiller) à tous vos proches.

Vous êtes frileux à l’idée de dépenser votre argent dans un livre que vous n’êtes pas sur d’aimer ? Rendez-vous à la bibliothèque de votre quartier ! Avec une inscription coûtant quelques euros à l’année, c’est l’endroit idéal pour expérimenter ce livre qui vous tente. Je vous entend déjà : A la bibliothèque, les dernières nouveautés ne sont pas forcément présentes. C’est totalement vrai, notamment dans les petites bibliothèques municipales. J’ai testé une alternative qui est celle de lire d’autres romans de l’auteur en question. Parce qu’un auteur a un style bien à lui, c’est très intéressant de pouvoir se faire une idée de cette façon, sans vraiment s’engager à avoir un livre qui va trainer au fond de votre bibliothèque. 

Nonobstantine

Blogueuse littéraire Bêta-lectrice / correctrice

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits