18 L’autre cerveau


Notre ventre est doté de 200 millions de neurones répartis dans les intestins et le tube digestif. Ces 200 millions sont l’équivalent du cerveau d’un chien ou d’un chat. Ces animaux domestiqués pensent, réfléchissent, rêvent.

A l’Inserm de Nantes M. Michel Neunlist estime que notre ventre est le premier cerveau en partant sur la base de l’évolution. Il explique que les organismes primitifs ne sont dotés au départ, que d’un tube digestif. Si ce premier cerveau profite d’un vrai développement nutritionnel, le second peut croître. Le second cerveau est aujourd’hui considéré à tort, comme le principal voire le seul.

M. Michel Neunlist poursuit son raisonnement en expliquant que l’utilisation du feu a permis l’accroissement plus rapide du second cerveau, le cerveau du haut, puisque le ventre consacre moins d’énergie à la digestion d’aliments cuits. Ainsi le cerveau humain est passé de 700/800 neurones au cm3 à 1500/1600 neurones au cm3.

De prime abord le sujet se révèle simple, le cerveau du haut pense, celui du bas digère. Les tâches semblent séparées.

Ces deux systèmes nerveux communiquent via le même neurotransmetteur appelé la sérotonine ou hormone du bien-être. 95 % de la sérotonine présente dans notre corps est fabriquée par le ventre. Une étude menée à l’université de Colombia à New York par M. Mickaël Gershon a démontré que les cent mille milliards de bactéries qui siègent dans le ventre ont une portée sur les émotions. Le ventre influe sur les émotions mais la réciproque est vraie, les émotions influent sur notre ventre.

Le syndrome de l’intestin irritable c'est-à-dire, les douleurs abdominales, les troubles du transit, les maux d’estomac sont une des résultantes dues à une hyper activité neuronale du ventre. Les principales causes de ce syndrome sont le stress, l’angoisse, l’anxiété, des évènements traumatiques.

Le ventre siège des émotions pense. Il faut nous détendre les neurones. Activité manuelle, sophrologie, jardinage, yoga, tout ce qui vous relax. Evitez le petit verre de vin qui irritera les intestins.

La médecine occidentale scinde le corps en se focalisant sur une partie afin d’en étudier son fonctionnement. La médecine chinoise a une approche globale du corps. Ainsi un mal de dos peut provenir d’un disfonctionnement des intestins. L’acupuncture abdominale a fait son apparition. Il s’avère qu’elle améliore les fonctions cognitives et régule les émotions. Une petite aiguille bien plantée surpasse les antis dépresseurs ?

Il est évident que cela n’est qu’un moyen de plus à notre disposition afin de soulager les maux du corps.

En attendant prenons le temps de nous dorloter en n’oubliant pas notre premier cerveau.

Adame MANODE 

Adame MANODE

Écrivain, rédactrice, vidéaste

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits