17 Poupou le dictateur héroïque (selon M. Mousli hazies )


En effectuant quelques recherches sur Vladimir Poutine j’ai eu la surprise de tomber (de haut) sur un écrit inséré dans ‘le Club’ de Médiapart qui est : « un espace libre d’expression des abonnés Médiapart » sic.

Je vous laisse le lien afin que vous puissiez en juger par vous-même.

https://blogs.mediapart.fr/hazies-mousli/blog/260815/poutine-un-dictateur-non-un-extra-

lucide

Sa vie :

Vladimir Vladimirovitch Poutine né en 1952 à Leningrad, issu d’une famille d’ouvrier modeste, est le petit dernier. Elève moyen, entre au service territorial au bas de l’échelle puis passe après plusieurs années, officier dans le contre espionnage pour le KGB.

En 1984, en tant que militaire commandant, il suit une formation pour devenir espion. En 1985 il devient officiellement employé consulaire en RDA, et recrute officieusement des espions. Il y séjournera cinq ans jusqu’à la réunification allemande.

Sa ‘gloire’ :

De retour à la direction locale du KGB à Leningrad, le lieutenant-colonel officie en tant que conseiller aux affaires internationales du recteur, Anatoli Sobtchak, de l’université de la ville.

Anatoli Sobtchak devient maire en 1991 et demande à Vladimir Poutine de devenir son conseiller aux affaires internationales. Ce dernier cumulera le poste au KGB ainsi qu’à la mairie de Leningrad devenant ainsi, de 1992 à 1996 une des personnes les plus influentes de la politique municipale. Il sera dès 1994 le premier adjoint au maire.

Sous Boris Eltine en 1996, il est nommé à Moscou adjoint au directeur des affaires de la Présidence. Il occupera différents postes jusqu’en 1999 ou Boris Eltsine le nommera président par intérim suite à sa démission du gouvernement russe. Vladimir Poutine dote la justice d’un nouveau réseau informatique ce qui lui permet d’avoir la main mise sur ce département.

Suite aux attentats de Moscou, certainement attribuées par ‘erreur’ aux Tchétchènes, Vladimir Poutine repart en guerre voyant ainsi sa popularité augmenter du jour au lendemain. Le sauveur est là.

Son ‘œuvre’ :

C’est ainsi qu’il est élu en 2000 dès le premier tour. L’histoire est toujours écrite par les vainqueurs. La réalité est qu’il n’aurait pu accéder au pouvoir sans avoir tronqué cette première élection. Une fois assis sur le trône, le tsar Poutine a renforcé son pouvoir à coup de petits services rendus aux bonnes personnes, en utilisant les bonnes manières du KGB pour les incorruptibles et en réduisant au plus bas les voix des médias. Les discours mélancoliques sur la grandeur de l’ancienne Russie adjoints à la promesse de la restauration de cette illustre nation, terminent de conquérir une population qui s’épuise de ne plus pouvoir rêver.

Mais en 2008, la constitution Russe ne lui permet pas de se présenter pour un troisième mandat. Il soutient la candidature de Dmiti Medvedev qui le lui rendra bien une fois élu, puisque ce dernier le nommera président du gouvernement. Vladimir Poutine en profitera, dans le même temps, pour prendre la direction du parti : Russie unie.

De retour officiellement à la tête du pays depuis 2012, l’occupation de la Crimée, la suspension de la Russie du G8 et l’intervention militaire en Syrie font partis d’une personnalité qui souhaite être vue et reconnue.

Son égo :

Ce bienfaiteur de la Russie ressemble à un acteur sauvant le monde dans une production américaine. Les images de Vladimir Poutine torse nu, exhibant des abdominaux sur un cheval ou à moto, l’absence de rides pour cet homme de soixante trois ans, parlent d’eux-mêmes. Le tsar est tout puissant et ne vieillit pas.

Il est difficile d’acquiescer aux propos de M. Mousli hazies 1 ou l’analyse plus nuancée de M. François Bernard 2.

Certes Vladimir Poutine n’est pas la première personne à exercer le pouvoir de façon impérative.

Certes Boris Eltsine a laissé un pays en ruine.

Mais cela est-il suffisant pour justifier une conduite drastique ou se mêle chantage, cajolerie et torture ?

1 https://blogs.mediapart.fr/hazies-mousli/blog/260815/poutine-un-dictateur-non-un-extra-

lucide

2 http://www.rfi.fr/emission/20150416-vladimir-poutine-heros-russe-nouveau-dictateur

Adame MANODE

Écrivain, rédactrice, vidéaste

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits