10 Vous avez dit violence ?


La presse, la télévision, les campagnes des politiques n’ont de cesse de nous rabâcher que la violence est omniprésente, sous-entendant quelle n’a jamais été aussi élevée qu’en ce siècle. Bizarrement cette même réflexion s’est faite au moyen-âge ou plus proche de nous avec la mise en place des brigades du tigre.

La répétition des images diffusées au 20h ne fait que nourrir la peur collective, car depuis le paléolithique, la violence n’a jamais été aussi faiblarde. Ces sociétés en troquant leurs modes de vie de chasseur cueilleur pour éleveur ont changé la donne. La notion de possession est devenue beaucoup plus forte. Vive la sédentarisation.

Alors… Qu’est-ce que la violence ?

Dans les grandes lignes, le dictionnaire la définit comme une manifestation d’effets avec force intense, extrême, brutale*. Il est possible d’étayer en écrivant qu’elle génère de la souffrance, qu’elle est un acte de destruction. Néanmoins, elle ne se manifeste pas forcément par la force physique. La violence peut être mentalement exercée.

Mais elle est surtout intrinsèque à la nature humaine. La société, par ses règles la contient mais paradoxalement, l’exerce aussi envers ses propres citoyens. Cette société est basée sur la cité qui est une construction hiérarchique, et le pouvoir. A partir du moment où cette dernière notion est prisée, elle se prend par la violence. Les chefs d’Etats sont principalement à ce poste pour la représentation de pouvoir.

Désirer obtenir un poste, une augmentation, un service d’un voisin, ou que votre mari vous fasse l’amour ce soir. A partir du moment où l’influence fait partie du jeu pour obtenir ce que l’on souhaite, une forme de violence est présente en allant à l’encontre des désirs de l’autre, parce que votre liberté est aussi celle d’autrui.

Il me paraît difficile d’éradiquer un instinct primaire aussi fort que la violence. Toutefois n’est-elle pas l’affaire de tous puisque nous la portons en nous ?

Adame MANODE

*Le petit Larousse 2008

Adame MANODE

Écrivain, rédactrice, vidéaste

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits